Ruptures, fissurations, corrosion, usure, surfaces dégradées, ...

Toutes les défaillances survenant sur les moyens de production ou sur les produits fabriqués conduisent à une perte de temps et d'exploitation, voire à des pénalités de retard.

En France, selon les entreprises et leurs domaines d'activité, le coût moyen de la non-qualité se traduisant par des pertes, des rebuts ou des réparations est de l'ordre de 10 à 15 % de leurs chiffres d’affaires.

Malgré cela, seul un quart des entreprises s'oriente vers des analyses de défaillances et seulement 10 % de celles-ci ont une véritable stratégie visant à tirer un profit maximum de ces défaillances en vue d’améliorer la qualité des produits.

Une défaillance, tout comme une non-conformité dans le domaine de la qualité, est un échec que l'on doit exploiter pour éviter qu'il ne se reproduise.

L'analyse de défaillances permet de faire un diagnostic, permettant d'identifier les causes et les origines de cette défaillance, avant la mise en place d’actions correctives.

vis-rompue1


 

Nos atouts dans l'analyse de défaillances

      • Une équipe expérimentée, avec plus de 500 cas traités par an
      • Des moyens techniques performants (microscope électronique à balayage, sondes d’analyses EDX et WDX, analyse chimique, essais mécaniques, électrochimie, …)
        • Auprès des industriels
        • Auprès des compagnies d'assurances et experts judiciaires en cas de litiges ou d'enquêtes

vilebrequin1

CETIM-CERMAT
21, rue de Chemnitz
BP 2278 - 68068 Mulhouse Cedex
Tél : 03 89 32 72 20 - Fax : 03 89 59 97 87